3 novembre 2020 / Actualités, Le mot du Président

Le Mot du Président – Novembre 2020

Bien chers tous,

A quoi sert la « raison d’être » dans les entreprises ?

Selon Wikipédia : La raison d’être d’une entreprise désigne la façon dont elle entend jouer un rôle dans la société au-delà de sa seule activité économique. En France, elle a notamment été définie par Jean-Dominique Senard dans le cadre de son travail mandaté par le gouvernement français sur l’objet social des entreprises : « La raison d’être permet de joindre le passé au présent; c’est l’ADN de l’entreprise. Elle n’a pas de signification économique, mais relève plutôt de la vision et du sens ».
Si la loi française prévoit ainsi la possibilité que la raison d’être d’une entreprise soit inscrite dans ses statuts, certaines entreprises choisissent de formuler une raison d’être sans l’inscrire dans leurs statuts, à l’exemple de Veolia. Dans ce cas, la raison d’être n’a donc pas d’existence juridique.

 

Nous entrons dans une nouvelle ère de l’entreprise, avec une conception tournée vers l’intérêt général. Mais pour que celle-ci ne soit pas juste un jeu d’écriture, elle doit s’inscrire dans un véritable cadre stratégique. Elle détermine un objectif majeur : fixer les nouvelles orientations incarnées par les dirigeants.

Techform a sa propre raison d’être et donc son cadre stratégique que nous partageons régulièrement avec tous les salariés, avec pour objectif de créer un moteur d’intelligence collective et un levier de performance durable.

 

Plus que jamais, la situation générale actuelle grave nous incite à resserrer les liens, non seulement entre tous les salariés de l’entreprise mais également entre les entreprises elles-mêmes. Les relations évoluent et doivent nous faire grandir vers un concept de bien commun. La construction de la raison d’être s’articule dorénavant autour de deux axes fondamentaux : l’intérêt de l’actionnaire et l’intérêt du bien commun.

Un dirigeant d’entreprise doit faire vivre et croître son entreprise en préservant tous les acteurs de son écosystème. « C’est parce qu’une entreprise est utile qu’elle est prospère, et non l’inverse. L’entreprise profite à tous ceux qui y contribuent : ses salariés, ses actionnaires, ses clients… mais aussi à ses fournisseurs et au territoire sur lequel elle est implantée, et aux générations futures », souligne Antoine Frérot, P-DG de Veolia.

Si je devais formuler la raison d’être de Techform ce serait de faire grandir tous les acteurs qui font grandir Techform en étant curieux, créatifs et en prenant toujours du plaisir.

 

Charles Bensoussan
Président Techform

 

 

Partagez et suivez-nous !
  •  
  •  
  •  



Voir la démo en ligne